pixelvide
pixelvide pixelvide pixelvide
pixelvide pixelvide
pixelvide
print pixelvide
nav Archéologie nav Histoire nav Visite guidée nav Reconstitutions nav Mécènes nav Photos et presse nav La fondation nav Amis de Beauregard nav Contact
nav Accueil
navnav Archéologie
navnav Histoire
navnav Aux Rarognes
navnav Révolte des communes
navnav Chronique savoyarde
navnav Guerres de Rarogne
navnav Carte de 1545
navnav Bel Regard
navnav Sources
navnav Visite guidée
navnav Reconstitutions
navnav Mécènes
navnav Photos et presse
navnav La fondation
navnav Amis de Beauregard
navnav Contact

Une révolte conduite par Pierre de Rarogne est matée par le comte Rouge, Amédé VII de Savoie

Au XlVe siècle, Pierre de Rarogne et son cousin Perrod prennent part à la révolte des commues contre l’évêque Edouard de Savoie. Amédée VII de Savoie, dit le Comte Rouge, vient au secours de l’évêque et entreprend une campagne contre les valaisans. Il assiège le château de Beauregard "dedans lequel Pierre de Reyne (Rarogne) estoit grandement accompagné" .

Il semble que le château fut pris par un détachement de troupe ayant fait le détour par la haut de la montagne, alors qu’en bas la comte se jette sur les Anniviards venant au secours de leur seigneur et en fait un grand massacre.

Le Château est pris. Les deux fils de Pierre de Rarogne Petermann et Heinzmann, sont faits prisonniers et exécutés peu après sur le Grand Pont, à Sion. Cet événement a dû se passer avant le traité de Salquenen, du 9 octobre 1387, où le Comte parle de ses nombreux cavaliers nobles et d’hommes à pied, venus pour vaincre les malicia nonnulorum rebellium ecclesie Sedunensis.

Cependant, si le château fut certainement endommagé, il ne fut pas détruit. Au contraire, les de Rarogne le remettent en état.


 Chronique savoyarde  
pixelvide

Se connecter