pixelvide
pixelvide pixelvide pixelvide
pixelvide pixelvide
pixelvide
print pixelvide
nav Archéologie nav Histoire nav Visite guidée nav Reconstitutions nav Mécènes nav Photos et presse nav La fondation nav Amis de Beauregard nav Contact
nav Accueil
navnav Archéologie
navnav Passerelle d'accès
navnav Entaille
navnav Le Logis
navnav L'escalier en colimaçon
navnav Le passage de la tour
navnav Plan de fouilles
navnav Relevés 3D
navnav L'incendie
navnav Sources
navnav Histoire
navnav Visite guidée
navnav Reconstitutions
navnav Mécènes
navnav Photos et presse
navnav La fondation
navnav Amis de Beauregard
navnav Contact

Une passerelle enjambant le fossé

On accède au piton rocheux par l'est, en franchissant un fossé naturel.

Plusieurs éléments indiquent qu'au moyen âge, une passerelle de bois (largeur estimée 1,50 m) permettait de franchir ce fossé :

 

  • une culée maçonnée sur le versant est, (D14)
  • en face, côté château, un replat artificiel du rocher,(18)
  • au milieu, trois encoches carrées dans l’arête rocheuse, pour des poteaux de soutien intermédiaires. (17)

Après avoir franchi le fossé, on accédait au château en contournant par la gauche l’éperon (E). Le tracé de l’enceinte formant un saillant polygonal s’explique d’ailleurs par la volonté délibérée de surplomber la passerelle d’accès et d’obliger l’assaillant à contourner cet obstacle en exposant son côté droit (non protégé par le bouclier).

Le nettoyage du rocher au pied de l’enceinte n’a révélé aucune entaille de marche. Quelques indices (roc taillé, encoches dans la roche) suggèrent cependant l’existence d’une construction en bois (escalier ou plateforme) qui devaient permettre d’atteindre la porte de l’enceinte. Celle-ci n’a pas encore été repérée avec certitude.

 

 Entaille  
pixelvide

Se connecter